Déclaration préalable de travaux ou permis de construire ?

Réussir ses travaux en toute séreinité

Déclaration préalable de travaux ou permis de construire ?

Aujourd’hui, des règles d’urbanisme sont en vigueur durant toute construction. Il est nécessaire que les travaux doivent être conformes aux règles d’urbanisme en vigueur. Des documents sont à remplir avant de vous lancer dans votre projet pour que celui-ci soit déclaré. Pour cela, 2 autorisations s’offrent à vous : déclaration préalable de travaux et permis de construire. Lequel des 2 s’adapte ainsi à la nature de votre projet de construction ? La réponse sur ce présent guide.

Déclaration préalable de travaux, dans quel cas l’utiliser ?

Dans la plupart des cas, une déclaration préalable de travaux suffit amplement. Celle-ci est dédiée surtout pour les petits travaux de construction. Cette autorisation est destinée pour toute création de surface de plancher se trouvant en dessous des 20 m2. Il est à savoir que si vous vous trouvez en zone urbaine bénéficiant du PLU, ce 20 m2 grimpe à 40 m2.

Une déclaration des travaux est suffisante pour tout projet d’aménagement extérieur dont la création de surface de plancher est en dessous des 20 m2. Dans le même contexte, une fabrication de mur à minimum 2 m. Aussi, une piscine disposant d’un bassin à maximum 100 m2 de superficie nécessite cette autorisation. Pour finir, une déclaration préalable de travaux est aussi essentielle pour toute modification de l’aspect extérieur initial.

Quand le permis de construire est-il utile ?

Dans certains cas de projets de construction, une déclaration préalable de travaux ne suffit pas. Il vous faut d’un permis de construire. D’ailleurs, cette autorisation est obligatoire. Un permis de construire est essentiel pour les travaux de construction se trouvant en dessous des 40 m2 de surface de plancher. Aussi, la fabrication de niveau supplémentaire se trouvant à l’intérieur d’un bâtiment d’om la surface d’habitation est augmentée de 40 m2. Ce document est aussi à posséder lorsqu’il n’y a pas de PLU ou encore lors les travaux utilisent jusqu’à 150 m2 de surface totale de construction.

Le changement de destination d’une maison quand une modification de la structure de la façade de celle-ci a lieu nécessite également la possession d’un permis de construire. De même, un changement du volume de l’habitat une fois que vous projetez la création d’une ouverture sur un mur extérieur.

Voilà ! Vous avez désormais les clés en main pour savoir que choisir entre la déclaration préalable de travaux et le permis de construire. Par contre, avant de débuter dans n’importe quel projet, il est nécessaire de demander conseil à un professionnel en la matière afin de faire le bon choix.